Nicolas Nayrac

Étude des trihalométhanes dans les sédiments du Grand Canal d’Alsace

Soutenu en
07/2019
Discipline(s)
Chimie
Encadrants
Mourad Elhabiri | Matthieu Chessé
Laboratoire
LIMA UMR 7402 - UNISTRA
Financement
IdEx Juxta Rhenum

Le chlore est un élément chimique utilisé comme agent de désinfection de l’eau dans le monde. Cependant, malgré l’efficacité reconnue du chlore comme désinfectant, l’excès de chlore peut réagir avec la matière organique naturelle (acides humiques et fulviques) pour former les trihalométhanes (THM). Ces sous-produits de chloration présentent des mécanismes d’action variés pour l’Homme (cytotoxicité, génotoxicité et mutagénicité) et peuvent aller jusqu’à entraîner une mutation au niveau du matériel génétique (ADN). L’utilisation d’eau de javel (hypochlorite de sodium) par le CNPE de Fessenheim depuis 2002, suite à un changement progressif des tuyaux du circuit de refroidissement, a pu entraîner la formation de THM dans le Grand Canal d’Alsace (GCA). Ce stage fait suite à une précédente étude qui avait conclu à l’absence de THM dans les eaux du GCA. Dans le cadre de ce travail de stage M2, l’objectif est d’évaluer si les THM ont pu se retrouver piégés dans les sédiments du GCA.

Back to top