Détails du projet

Faits structurants, points de bascule et leurs influences sur un grand fleuve, le Rhin : approches historiques et prospectives

Session
2022
Lauréat
Oui
Porteur
Cybill Staentzel
Unité
LIVE UMR 7362 - UNISTRA
Budget
8000 EUR
Discipline(s)
Écologie, Géographie, Géohistoire, Géomorphologie, Biogéochimie, Géomatique, Limnologie, Phytosociologie, Sédimentologie
Mots-clés
Connexions, Écologie historique, Points de bascule, Sédiments alluviaux, Déconnexions, Paléo-chenaux, Pollutions, Reconnexions, Trajectoires

La localisation de l’OHM Fessenheim, aux frontières de l’Allemagne et de la Suisse, dans une région fortement industrialisée en bordure du Rhin, en fait un objet d’étude unique. Au-delà des questionnements liés à la centrale elle-même, il est important de souligner la proximité et l’interdépendance de ce territoire avec le Rhin Supérieur et ses activités. Cette partie transfrontalière du fleuve vit des successions de déconnexions, connexions et reconnexions qui jalonnent et expliquent ses trajectoires spatio-temporelles d’état, d’usages et de services. Dans ce cadre, le projet DOMINO vise à caractériser le(s) point(s) de bascule pouvant modifier les trajectoires spatio-temporelles du socio-hydrosystème Rhin Supérieur au droit de Fessenheim et à identifier les conséquences des changements induits. Un second objectif vise à investiguer la question de l’opposition du visible/invisible au sein de ces trajectoires via l’étude de l’accumulation et de la remobilisation de micro-polluants tels que des contaminants organiques et inorganiques provenant de zones industrialisées en bordure du Rhin et séquestrés au sein des sédiments alluviaux. Nos actions de recherche visent ainsi globalement à « rendre visible » les processus écologiques, géochimiques et géomorphologiques qui ont été déterminants dans l’état actuel du fleuve. Nous souhaitons comprendre comment les usages et activités anthropiques influent sur la perte de fonctionnalité de nos socio-hydrosystèmes, y affectant non seulement la qualité des usages eux-mêmes mais également des services écosystémiques rendus par la biodiversité.

Back to top