Bruno Chauvin

Identifier les valeurs auxquelles les individus adhèrent pour mieux comprendre leur jugement du risque nucléaire – le cas de Fessenheim

Session
2020
Lauréat
Oui
Référence
2243
Co-porteurs
Odile Rohmer | Ianis Chassang
Unité
LPC EA 4440 - UNISTRA
Budget
3 800 EUR
Discipline(s)
Psychologie
Mots-clés
Risque nucléaire, Fessenheim, valeurs, perception des risques

Notre étude porte sur la question du risque nucléaire en France, et s’inscrit dans le contexte de la fermeture de la centrale de Fessenheim puis de son démantèlement à venir. Un tel événement a suscité et continue de susciter un fort écho médiatique, largement nourri par les nombreux débats et controverses entre les différentes parties prenantes concernées par cette question. Dans ce contexte, le but de notre recherche est de comprendre les raisons de ces désaccords, c’est-à-dire identifier les ressorts subjectifs, en termes de croyances et valeurs partagées, à l’origine de tels conflits. Précisément, nous postulons que (1) de grandes différences existent entre les individus concernant la façon dont les risques associés au nucléaire sont perçus, et (2) les valeurs auxquelles les individus adhèrent sont un élément important à l’origine de telles différences. Pour tester ces hypothèses, nous envisageons d’interroger directement un vaste échantillon d’acteurs locaux (élus, habitants, l’exploitant EDF, associations de défense de l’environnement) pour mesurer les relations potentiellement existantes entre les valeurs auxquelles ils adhèrent et qu’ils souhaitent défendre et leur jugement du risque nucléaire (sous divers aspects : exploitation de l’énergie, traitement des déchets, …). Sur le plan appliqué, nos résultats pourront servir à éclairer le pourquoi des désaccords entre les parties prenantes à propos de Fessenheim, ce qui se joue derrière les positions pro- ou anti-nucléaire des uns et des autres, et ainsi offrir des pistes de communication pour alimenter le processus de décisions concernant Fessenheim et les conséquences de ces décisions.

Back to top