Détails de la conférence

Sur les traces mémorielles de Fessenheim. Initiation d’un projet de recherche action participative

par Florence Fröhlig & Élise Alloin

Date | horaire

07/03/2022 | 14h - 15h30

Lieu

Lieu communiqué ultérieurement

Résumé de la conférence

Suite à la fermeture définitive de la centrale nucléaire de Fessenheim en 2020, les débats régionaux et trans-nationaux quant aux projets de reconversion du site ont fleuri sans que l’aspect mémoriel, la valeur matérielle et immatérielle de la centrale pour le territoire ne soient évoqués. Nous avons mis en place une recherche action-participative conjuguant pratiques artistiques et approche ethnologique, afin d’amorcer une réflexion sur l’empreinte de la centrale nucléaire dans le paysage culturel, naturel et mental de la région. Nous présentons quatre dispositifs de rencontre imaginés pour éveiller des publics divers aux enjeux de la transformation du territoire, et pour recueillir l’empreinte et les imaginaires que la centrale a laissé sur les personnes concernées : une exposition introductive, une table-ronde, une carte postale et une animation avec des collégiens. Ces dispositifs d’action-recherche participatifs, réalisés sur à peine une année, ont permis d’ouvrir le dialogue et de sensibiliser un public généralement réticent à la valeur matérielle et immatérielle de la centrale sur le territoire. Toutefois, si ces actions ont permis de générer une trace, seules certaines expériences ont finalement permis de recueillir les éléments d’un vécu culturel et mental de la centrale. Si l’interaction entre une artiste, une ethnologue et un public s’est révélée une méthode probante pour amorcer le recueil de matériaux, la démarche a surtout permis de générer des vagues, des ondes et d’inspirer d’autres acteurs à continuer la réflexion initiée par l’exposition introductive « Se suspendre aux lendemains … de Fessenheim ».

Quelques mots sur la conférencière

Élise Alloin. Artiste plasticienne et chercheur par l’art, actuellement chercheur associée au CRESAT, Centre de Recherche sur les Économies, les Sociétés, les Arts et les Techniques de l’Université de Haute-Alsace, et artiste associée à La Kunsthalle, Centre d’Art Contemporain de Mulhouse dans le cadre de ma recherche artistique autour de la fermeture de Fessenheim. Je m’intéresse aux liens que nous entretenons avec la radioactivité, et j’interroge l’usage que nos sociétés font de ce phénomène physique « invisible » qui construit nos paysages géographiques et mentaux, nos relations spatiales et nos circulations, notre conscience des lieux, notre relation au temps, à la mémoire et à la transformation matérielle du vivant. Depuis 2010, je développe mon œuvre plastique dans une dynamique de recherche par l’art, généralement en étroite collaboration avec des chercheurs dans d’autres disciplines (physiciens nucléaires, microbiologistes, et aujourd’hui géographes et ethnologue) produisant de l’expérience à la fois sensible, esthétique et méthodologique.

Florence Fröhlig. Ethnologue et actuellement chercheuse à l’Institut d’Histoire et d’Études Contemporaines, Université de Södertörn, Suède, je suis spécialisée dans les questions ayant attrait à la mémoire (Memories studies) et au patrimoine culturel et industriel (Critical Heritage studies). Dans le cadre du projet de recherche international et pluridisciplinaire « Nuclear legacies : Negotiating radioactivity in France, Russia and Sweden”, je me suis intéressée à la mémoire culturelle du nucléaire en France et plus particulièrement à la question de la mémorialisation et patrimonialisation de la centrale nucléaire de Fessenheim. Question que je continue d’approfondir au sein du projet Atomic Heritage Goes Critical: Community, Waste and Nuclear Imaginaries, notamment par le biais d’une recherche-action avec Elise Alloin.

Publications sur le sujet

  • Se suspendre aux lendemains de Fessenheim – une approche croisée sur les traces visibles et invisibles d’un territoire nucléaire en transformation (submitted), with Elise Alloin, Revue Vertigo, 2021
  • To close or not to close Fessenheim? A vexed issue. The logics and rhetoric of an announced shut down (submitted, under review), special issue in Sustainable Development Sustainability in Transforming Societies, 2021
  • Fessenheim – A Nuclear power plant for Peace, 2020 Culture Unbound, vol. 12-3 (pp. 569-589), 2020
  • Quelle mémoire culturelle pour la centrale nucléaire de Fessenheim ? Quelques pistes de réflexions, RISEO Etudes et observatoires des risques, La mémoire industrielle, facteur de prévention du risque : le cas du démantèlement, 2019-1 (pp. 69-81), 2019
Back to top